Fermer Inscription newsletter

Offre spéciale réouverture

*1 croisière achetée = 1 croisière offerte en cabine double à partager pour la croisière du 28 décembre au 4 janvier 2021.
Offre valable sur la partie croisière uniquement et non sur les vols et prestations terrestres
Non cumulable avec d’autres promotions en cours

DESCRIPTIF

Ces îles sont véritablement lointaines et l’homme ne les a abordées que récemment. Elles sont à 960 kilomètres à l’Est du pays le plus proche, l’Equateur, en Amérique du Sud. Elles ne sont devenues une destination de plongée que depuis les vingt dernières années. Et ce n’est que très récemment que les plongeurs ont osé s’aventurer loin des baies et des îlots protégés pour découvrir la vraie plongée aux Galapagos. C’est-à-dire la plongée sportive, près de rochers et d’îlots lointains, balayés de courants où la profusion de la vie sous-marine est tout simplement renversante. Pour les plongeurs, il est plus facile d’atteindre ces petites îles isolées en bateaux de croisière plongée.

L’archipel des Galapagos se compose de sept îles principales, San Cristobal, Espanola, Floreana, Santa Cruz, Santiago, Isabela et Fernandina, mais aussi de six îles plus petites, Darwin, Wolf, Pinta, Marchena, Genovesa et Baltra, ainsi que d’une myriade de rochers et d’ilots. Parfois, plus l’île est petite et plus l’effet produit sur le visiteur est intense. L’archipel s’étend globalement sur 430 kilomètres, de Darwin au Nord-Ouest, à Espanola au Sud-est.

Îles Enchantées de Darwin, les Galapagos possèdent une beauté sauvage qui donne l’impression d’être dans un autre monde. Bien qu’elles ne soient que de simples points dans l’Océan Pacifique, ces îles volcaniques sont devenues l’une des merveilles les plus significatives sur terre en matière de biologie. En raison de leur isolement relatif et de leur jeune âge, une profusion unique et fascinante de plantes et d’animaux a évolué là-bas. Visiter les Galapagos équivaut à faire un incroyable voyage dans le temps, à l’Age Reptilien, avant que les mammifères et l’homme ne prennent le dessus.

Les îles constituent le sommet de puissants volcans qui, voici un à trois millions d’années, se sont élevés jusqu’à 3000 mètres, perçant les vagues du Pacifique du fond de l’océan. Aujourd’hui, ces îles restent une des régions volcaniques les plus actives de la planète. Les visiteurs sont souvent subjugués par l’apparence austère et la nudité de ces îles d’un autre monde, avec leurs vastes coulées de lave inhospitalières, brûlées par le brûlant soleil équatorial. Darwin lui-même les comparait aux “parties cultivées de régions infernales”, mais en y regardant de plus près, la vie s’y développe dans le moindre interstice et la moindre crevasse, nous révélant son acharnement et nous donnant une indication sur la manière dont elle est arrivée sur ces îles.

Bien que situées sur l’équateur, ces îles sont baignées par des courants océaniques froids et profonds : le Humboldt, le South Equatorial et le Cromwell, ce qui rend les plongées plus froides que celles auxquelles nous ont habitués les Tropiques. La vie sous-marine des Galapagos est particulièrement prolifique. La combinaison des eaux froides qui jaillissent à certains endroits et d’eaux tropicales tièdes à d’autres, produit une incroyable diversité et une vie marine abondante. Il existe pas moins de 270 espèces de poissons dans les eaux des Galapagos. Près d’un quart d’entre elles est endémique, ce qui signifie qu’on ne les trouve que là.

Tous les sites de plongée sont recouverts de nuages de poissons créoles et d’immenses bancs de mérous. Des bancs de chirurgiens et de lutjans aux couleurs vives y ajoutent une touche vibrante.  En y regardant de plus près, vous verrez des poissons ange à croissant, des hiéroglyphes de hawkfish qui sont des genres de rascasses et peut-être même un poisson chauve-souris aux lèvres écarlates ou un hippocampe jaune étincelant ancré sur un morceau de corail noir d’un jaune plus intense encore. On trouve des phoques partout dans la partie centrale mais aucun dans le Nord. Taquins et chahuteurs, ces torpilleurs longilignes débordant de force et de grâce prennent plaisir à se donner en spectacle. Ils vont d’abord sauter et plonger dans le bleu de l’eau droit sur vous en crissant pour s’arrêter à quelques centimètres de votre masque, puis avec un aboiement chuintant, ils décriront des cercles autour de vous. Vite, ils se lasseront et se pourchasseront tout le long du récif. Pendant certaines plongées, vous passerez votre temps à vous tourner et vous retourner pour essayer de voir tout ce qui se déroule autour de vous. La profusion de la vie sous-marine peut donner un intense tournis.

Le cri d’une baleine pour vous fera peut-être bondir sur le pont, même durant une sieste entre deux plongées ! On aperçoit des baleines à bosse, des baleines sperme et même des orques pendant qu’on est à bord pour se rendre d’une île à l’autre. Des bancs énormes de marsouins se déroutent pour jouer dans le sillage du bateau.

La température de l’eau dépend du moment de l’année, de l’endroit de l’archipel où l’on se trouve et des courants océaniques dominants. Elle peut varier de 26 à 16°C, ce qui est froid pour l’Equateur. Pour la plongée, il est recommandé de se vêtir par couches, et d’enlever ou d’ajouter une couche de néoprène si nécessaire.  La plongée aux Galapagos se fait en bateaux pneumatiques, les “pangas”, mis à la mer depuis les yachts. La plupart des plongées se font dans le courant et le pilote du panga suit les bulles d’air qui remontent à la surface d’un itinéraire préétabli. Tous les plongeurs doivent se munir d’un drapeau de sécurité qu’ils pourront se procurer à bord. Un équipement faisant du bruit comme un sifflet ou une corne est également utile. Ces accessoires aident le pilote du panga à vous repérer quand vous refaites surface.

SPOTS

Itinéraire type (sous réserve de modification par le capitaine, liées aux conditions météo, administratives, techniques et/ou logistiques).
Remarque : il faut prévoir au moins 1 nuit à l’aller et au retour à Quito.

 J1 : San Cristobal (1 plongée de départ à Isla Lobos)
Les plongeurs se rendent aux îles Galapagos depuis l’Équateur continental et arrivent en fin de matinée après 2 heures de vol environ.  Les guides de plongée prennent contact avec vous à l’aéroport et vous emmènent jusqu’au bateau. Un déjeuner est prévu à bord du navire. Une fois à bord et installés dans votre cabine, la direction du bateau et les guides vous présenteront les grands axes de la semaine qui vous attend et vous informeront de vos devoirs pour être vous-mêmes en sécurité et pour protéger la vie sauvage. Quand vous serez à terre, il vous faudra rester sur les sentiers balisés et ne pas chercher à toucher ni à titiller les animaux, même s’ils vous semblent amicaux et tranquilles.
Le navire partira pour une courte traversée vers Isla Lobos pour un briefing de plongée et de sécurité. Après le dîner, le bateau naviguera vers la prochaine destination prévue.
J2 : Punta Carrion (2 plongées)
Plongées à 6h30 et 9h30
Les observations comprennent des raies et des bancs de poissons.
L’après-midi, visite du nord de Seymour. Vous parcourrez le sentier autour de North Seymour Island pour voir les grandes colonies de Fous de Bassan à pieds bleus et d’oiseaux de frégate. L’observation des lions de mer et des iguanes marins est également courante.
Départ pour les îles du Nord. (Transit de plus de 16 heures)
J3 : Wolf Island (4 plongées)
Plongées à 6h30, 10h30, 14h00 et 16h30. Plongée de nuit possible.
Les observations incluent souvent des requins-marteaux, des requins baleines, des raies aigles, des lions de mer, des requins des Galapagos et des requins soyeux.
Mouillage de nuit à Wolf Island.
J4 : Wolf Island (2 plongées)
Plongées à 6h30 et 9h30
Transit vers l’île Darwin (2 plongées)
Plongées à 14h00 et 16h30
Les observations incluent souvent des requins-marteaux, des poissons chauves-souris aux lèvres rouges, des raies aigles, des lions de mer, des requins des Galapagos et des requins soyeux.
J5 : Darwin Island (4 plongées)
Plongées à 6h30, 10h30, 14h00 et 16h30
Nous observerons là aussi des requins-marteaux, des requins-baleines (en saison), des raies aigles, des requins des Galapagos et des requins soyeux.
Transit vers Wolf Island
J6 : Wolf Island (3 plongées)
Plongées à 6h30, 9h00 et 11h00
Possibilité de voir ici  des requins-marteaux, des requins baleines (en saison), des raies aigles, des requins des Galapagos et des requins soyeux.
Long transit vers la roche du cousin (plus de 20 heures de navigation)
J7 : Rocher du Cousin (1 à 2 plongées)
Plongées à 6h30 et 9h30 (le nombre de plongées dépend de la durée du trajet depuis Wolf Island)
C’est une excellente macro plongée avec une grande chance de voir des hippocampes, des lions de mer et des raies aigles. Le déjeuner sera servi en transitant à Santa Cruz (3 heures). Nous prendrons un bus vers les hauts plateaux de Santa Cruz pour voir les tortues géantes dans leur habitat naturel. Une visite libre de la ville de Puerto Ayora et du centre Darwin vous sera proposée. Dîner libre à Puerto Ayora. Retour au bateau à 20h30.
J8 : San Cristobal
Vous quitterez le navire à 9 heures. Temps libre avant votre transfert vers l’aéroport. Vous pourrez visiter la plage de la ville pour observer les lions de mer et les iguanes marins dans leur habitat naturel ou faire une courte promenade jusqu’au centre d’interprétation. Transfert à l’aéroport pour le vol de retour à Quito ou à Guayaquil.

Période conseillée : croisière programmée toute l’année. Saison chaude et pluvieuse de décembre à mai avec de courtes averses et une mer plus chaude. Saison sèche de juin à novembre avec une température de l’eau plus basse (environ 20°). C’est durant cette saison où les eaux sont plus riches en nutriments que les grands mammifères sont très présents comme le requin baleine, les baleines ou les dauphins.
Niveau conseillé : Plongeurs expérimentés car certaines plongées dans les courants sont sportives. Les courants peuvent varier de 1 à 5 nœuds sur les sites que nous visitons et la visibilité est généralement comprise entre 9 et 25 mètres.
Equipement : une combinaison de 7 mm de juin à novembre avec une veste à capuche et des gants et une combinaison de 5 mm minimum de décembre à mai. Les gants et la cagoule sont fortement recommandés.

Particularités
Bateau
Destination
Nous pouvons aussi vous emmener à...