OFFRE SPÉCIALE SALON 2019

*100 euros de réduction par personne sur le forfait plongée. Le nitrox est offert. Offre valable pour tout séjour plongée réservé jusqu’au 31 janvier 2019.

DESCRIPTIF

Il a fallu que quelques amis siciliens nous invitent à découvrir la belle ville de Palerme et puis Ustica, un des joyaux de la plongée en Méditerranée, pour que nous soyons conquis par ce trésor caché… Quel bonheur de plonger dans des eaux limpides, riches d’une faune et flore abondantes, de grottes et tunnels offrant des jeux de lumières extraordinaires. La côte invite également à la randonnée aquatique (palmes, masque et tuba) et l’apnée.
Ustica, l’île protégée et oubliée, nous invite à découvrir la saveur de sa nature, ses habitants, sa gastronomie et les excellents vins siciliens. Ce séjour plongée offre des moments de plaisir et d’émotion garantis !…
L’île d’Ustica est une réserve marine et terrestre depuis 1986. Positionnée à 65 kilomètres au Nord de Palerme sur la côte nord-ouest Sicilienne, Ustica, surnommée « la perle noire » est le sommet d’un ancien volcan sous-marin, dont les bases sont 3 000 mètres plus profond. L’île d’environ 4 kilomètres sur 2 kilomètres regroupe près de 1 300 habitants, vivant dans le village principal et quelques petits hameaux. La côte offre des baies, grottes et criques très belles.

Rejoindre Ustica : la desserte d’Ustica se fait pas ferry (2h15 de traversée environ) ou bateau rapide (1h15). Afin d’avoir le meilleur confort de voyage, nous proposons la première et la dernière nuit dans un hôtel agréable du vieux Palerme, qui vous offre des lieux de visites très plaisants. Palais, églises, théâtres, vieille ville et les alentours nécessitent au moins 2 jours de séjour dans la ville.
Il se peut (très rarement) que pour des raisons météorologiques ou techniques, la traversée ne puisse pas s’opérer le jour prévu. Les plongées ainsi que les nuits non effectuées sur l’île ne sont pas remboursées.

SPOTS

 

La réserve marine est composée de 3 zones distinctes :

  • La zone A (au sud-est de l’île) est la réserve totale interdite à toute activité.
  • La zone B du sud au nord-ouest de l’île, cette réserve générale (la plus vaste des 3) autorise la pêche loisir, la circulation de navires de transport et la plongée.
  • La zone C est classée réserve partielle et autorise une pêche très réglementée exclusivement pour les pêcheurs professionnels locaux.

Cette politique de protection, permet à Ustica, de prétendre offrir la plus belle palette de la faune méditerranéenne autant en quantité qu’en diversité. Baignée par un courant venant de l’Atlantique, l’eau est très claire et sans pollution apparente. Un régal pour les plongeurs… Environ 25 sites entre 10 et 50 mètres de profondeur sont répartis autour de l’île pour tous les niveaux de plongeurs.

La cassure San Paolo : plongée le long d’un tombant profond où vivent des murènes et saupes. La cassure rocheuse s’ouvre vers – 25 mètres et on évolue entre les parois en file indienne sur 40 mètres. Poulpes et nudibranches.

Punta Galera et la grotte aux crevettes : par -15 à -20 mètres des bancs de sars, de tannute, de saupes et des grosses sérioles sont souvent à l’affut. Les plongeurs confirmés et guidés se feront un grand plaisir de rejoindre l’entrée de la grotte à -42 mètres de fond. Sur la longueur de 140 mètres, la première partie de la visite ne permet pas de voir la sortie à –28 mètres, mais de superbes trous de lumières offrent une ambiance féérique. Des centaines de crevettes mais aussi de cigales accrochées aux voutes se laissent observer.

La grotte à Toto : au sud à quelques minutes du port se trouve l’entrée à -8 mètres de fond. On découvre une stalagmite de 3 mètres de haut ainsi que des stalagmites et stalactites plus petites. On remonte à la surface en sortant la tête hors de l’eau pour respirer sous la voûte de 4 m de large.

Le sec du Colombier : à 600 mètres de la côte nord de l’île, cette belle plongée permet de rencontrer de beaux spécimens de barracudas, mérous, dentis, sérioles.
Le canyon s’ouvre à -14 mètres pour rejoindre les -42 mètres. Très beau, il est tapissé d’anémones jaunes, d’éponges. En 2005 un bateau transportant des blocs de marbre a échoué sur le sec. Cette belle plongée permet encore d’observer une faune très diversifiée dans un habitat de choix.

Le rocher du médecin : sur la côte Est, ce spot de renommée mondiale, se déguste en plusieurs immersions dont la découverte des canyons. L’une des plus intéressantes est le tunnel à -20 mètres et long de 70 mètres. Il est  illuminé par plusieurs trous. Gros barracudas, mérous, sérioles sont presque toujours de garde sur les lieux.

Beaucoup d’autres sites dont la grotte de ciprés, le sicchitello, le site d’archéologie avec ses amphores sont merveilleux. Les coraux noirs et jaunes, gorgones, donneront des couleurs à vos photos.

Période conseillée : la meilleure période pour plonger va de mi-mai à novembre.
Niveau minimum conseillé : les vacances plongée en Sicile s’adressent à tous les plongeurs, de celui souhaitant découvrir la plongée en passant un diplôme jusqu’au plongeur expert.
Important : certificat médical de non contre-indication à la plongée de moins de 6 mois obligatoire. Pour les plongeurs autonomes, ordinateur de plongée obligatoire.

 

 Mois  Janv.  Fév.  Mars  Avr.  Mai  Juin  Jui.  Août  Sep.  Oct.  Nov. Dec.
 T°C Air maxi  14  15  16 21 23 26 28 30 28 23 19 15
T°C Air mini  10  9  10  12  15  19  22  23  21  17  14  11
 T°C Eau  15 14 14 16 18 21 25 26 25 22 19 16
Centres et autres activités
Hébergements et tarifs
Destination
Témoignages

Hôtel Stella Marina – Juillet 2017

« Grande satisfaction comme lors de ma première visite il y a deux ans. L’équipe d’Orca, à l’exception de Christina et de son fils Nicolo, a été totalement renouvelée. Les nouveaux sont toujours aussi sympas et professionnels. Une monitrice Claire est française et un autre mono Luccio parle parfaitement notre langue. Même si le nombre de site est limité, le fait d’avoir le niveau 2 m’a permis de faire de nombreuses découvertes et de visiter de nombreuses grottes notamment avec Luccio qui ne pouvait passer

Hôtel Stella Marina – Juillet 2017 – Suite témoignage

devant un trou sans s’y engouffrer. Pour le logement, le Stella Marina toujours top. Concernant le Clélia à Palerme, c’était très bien avec une hôtesse adorable préparant de supers petits-déjeuners. Seul « souci » : monter une pente raide pour y accéder surtout en plein cagnard. Enfin l’île est toujours aussi cool et les habitants vraiment charmants.  Une mention particulière pour la gelateria Sabrina qui a ouvert cette année un restaurant. Gamberri (crevettes) cuites en carpaccio, un délice !  » Hervé D.

Appartements quartier historique du village – Août 2016

Excellent accueil par Angela et Tonino à Case Clélia : écoute, service, dégustation de plats maison et humour !
Jolie découverte des fonds marins tout autour de l’île et de la faune variée : des petits nudibranches aux énormes mérous sans oublier les barracudas… Là aussi une équipe « Orca diving » sympa et très professionnelle. Une destination à recommander.

Nous pouvons aussi vous emmener à...