Fermer Inscription newsletter

Culture & Tourisme

Situé à plus de 7000 km de la métropole, l’archipel de la Guadeloupe est une destination des Petites Antilles, la baignade est toujours de saison. Côté terre, une nature luxuriante entoure les villes et les villages, où se maintiennent culture et traditions créoles. Un séjour en Guadeloupe peut combiner détente et sensations fortes puisque l’archipel regorge de jolies plages mais aussi de spots de plongée et de surf reconnus.

Terre de métissage et de diversité ethnique, fruits de son histoire, la Guadeloupe présente une palette extraordinaire de saveurs et de cultures.

Véritable laboratoire musical, la Guadeloupe a été la terre de naissance de musiques populaires. A partir des années 80, le zouk véhiculé par des groupes antillais, tels que Kassav et Zouk Machine, s’est exporté dans le monde entier. L’archipel a aussi vu se développer d’autres rythmes musicaux originaux, notamment le ragga et le dancehall.  

L’architecture coloniale est fortement représentée, avec les anciennes habitations sucrières, bananières ou caféières, les maisons coloniales, les places fortes, les centres-bourgs. La région compte également deux ports négriers (Pointe-à-Pitre, Le Moule) et des cimetières d’esclaves. Les cases créoles, maisons des anciens esclaves apparues après l’abolition de l’esclavage en 1848, se sont modernisées, mais restent très représentées.

La Guadeloupe est connue aussi internationalement pour la qualité de son sucre roux et de ses rhums, qui constituent une économie forte, remontant à plusieurs siècles. En effet, les premières plantations de canne à sucre sont apparues au cours du XVIIe.

Des plages de rêve au pied d’un volcan tropical

Lagons turquoise, cocotiers et sable blanc… Grande-Terre est une invitation à la détente. Basse-Terre, la partie plus sauvage de l’île, comblera quant à elle les amoureux de nature et de beaux paysages. Votre voyage en Guadeloupe sera l’occasion de découvrir des hameaux préservés, des cascades tropicales et bien entendu, le volcan de la Soufrière.
La Grande-Terre, plate et aride, concentre l’activité touristique, avec les stations balnéaires de Gosier, Sainte-Anne et Saint-François, aux superbes lagons turquoise, appréciés des kitesurfeurs et véliplanchistes. À Pointe-à-Pitre, musées et architecture combleront les plus curieux.
La Basse-Terre est le royaume d’une nature exubérante. Vous goûterez la douceur de vivre à Deshaies, ferez de la plongée à Bouillante, des randonnées vers les cascades dans le luxuriant Parc national qui borde le volcan de la Soufrière, du surf sur des plages de sable noir ou ocre…
Les petites îles du reste de l’archipel valent toutes le détour : la réserve de Petite-Terre est le paradis des iguanes. Marie-Galante, au rhum et aux plages réputés, offre une remontée dans le temps, loin du tourisme de masse comme les Saintes et La Désirade.

Une gastronomie généreuse

Des fruits de mer aux plantations d’ananas ou de bananes, une véritable corne d’abondance alimente l’archipel. Parmi ses incontournables, figurent les épices, notamment le colombo, un mélange de piment, safran, coriandre, cumin et d’ail, également appelé massalé. Quelques mets traditionnels guadeloupéens bien connus : les accras, les bokits, les boudins, le colombo, les dombrés, le matété de crabes, le calalou, le blaff (court-bouillon), le bébélé, la chiquetaille de morue, le féroce d’avocat, les gratins de légumes, la soupe à congo, la fricassée de lambis ou encore les langoustes grillées. En accompagnement de certains plats, la sauce chien, vinaigrette antillaise, est fort appréciée. Et pour le sucré, citons : les sorbets, les tourments d’amour des Saintes, les kassav, le blanc manger, le sik a coco, les doucelettes ou encore le chodo.